Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Lun 30 Jan - 19:27

Votre Personnage.


Informations Premières.

~Votre Nom: Loeva Kailina Omi-Str'al
~Sexe:
~Votre âge (de 15 à 55 ans): 21 ans
~Votre Réseau: Noble
~Votre Rang:

Votre Famille:
[Tout ce qui est là est facultatif]
~Père: Caliban Omi-Str'al
~Mère: Roxane Auriane de'l Tapla-Ne
~Frère(s): Trivenois Armen Omi-Str'al ( 4 ans )
~Soeur(s): Auriane Omi-Str'al ( 16 ans ), Rendte Omi-Str'al ( 13 ans ) et Bries Omi-Str'al ( 8 ans)
~Autre: Kaïlin de'l Tapla-Ne, grand-père maternel décédé qui a donné une partie du nom à sa première petite-fille dont il était proche.

~Enfants (indiquez le père ou la mère): Kaïlina, fille assassinée à l'âge d'un an, tout comme son père, Trinité van Hité, à cause d'une liaison interdite et inattendue.

Vos Armes&Techniques de Combat: Loeva est une jeune Noble et ne se promène donc pas avec des armes. Mais avec un éventail à la main. Et ce dernier peut faire des dégâts...
Un sabre ou une arbalète à portée de main peuvent faire des dégâts également...

~Physique (minimum 2 lignes.): Loeva est de taille plutôt moyenne. Du haut de ses 1 mètre 65, Loeva a une taille fine, soulignée en permanence par des corsets, et élancée. Avec sa taille, la jeune Noble est agile et réagit rapidement avec des mouvements rapide et plus ou moins amples. Elle a un teint de bourgeoise, un teint blanc craie. Mais le fait qu'elle ne sorte pas beaucoup la journée aide également à garde ce teint particulier. Néanmoins, ces cheveux roux, pratiquement rouge, rehaussent son teint et s'accordent magnifiquement avec ses grands yeux pourpres, toujours soulignés par du mascara noir, tout en tombant sur un front assez disgracieux en une frange plutôt longue. Ses longs cheveux tombent sur ses hanches et sont généralement lâchés avec seulement une partie attachée pour paraître plus... distinguée. Mais ils tombent également sur son visage, sur son nez retroussé et constellé de tâches de rousseurs. Sa fine bouche colorée de rouge ne se voit que rarement dotée d'un sourire, tantôt faux, tantôt diabolique. Jamais avec un franc sourire de bonheur. Pas depuis sa fuite.
Loeva a une stature tout à fait féminine, autant dans ses épaules que dans son dos ou ses bras, mais en réalité, ses épaules sont assez... carrées. Du moins pour une femme de son rang. Ses bras fins et ses mains de femmes sont toujours cachés par des gants noirs, du moins jusqu'au haut du coude, cachant ainsi deux longues cicatrices sur les poignets. Son corps et ses longues jambes sont constamment cachés par ses longues et détestables robes, généralement de couleur sombre pour pouvoir mieux s'accorder avec la nuit, qui elles-mêmes cachent le corset que chaque femme, du moins Nobles, se doivent de porter et qui peut s'avérer bien pratique quand il s'agit de cacher certaines choses. Et à ses pieds, Loeva ose les bottes d'hommes. Où elle est beaucoup plus à l'aise que dans des chaussures de femmes, qui ne se verraient même pas sous ses robes, par ailleurs.
Et ses bottes d'hommes ne gâchent en rien sa démarche gracieuse et féline, qu'elle se doit d'avoir depuis sa plus tendre enfance, tout comme son physique féminin-enfantin qui peut la sortir parfois de certaine situation et ne rien lui faire refuser quand il s'agit d'homme...

~Caractère (minimum 2 lignes.): Loeva a peut-être un physique et un visage attirant mais son caractère, lui, la fait plutôt passer pour une femme respectée, voire quelque fois effrayante. Depuis sa fuite, Loeva a constamment un visage renfermé, froid et ses yeux brillent sans cesse de colère, ou de hargne. Jamais de tristesse malgré sa grande détresse profonde qu'elle refoule au fond d'elle-même.
Loeva n'est pas colérique mais réfléchie et calme. Seulement, ceux qui la connaisse préfèrerait finalement qu'elle crie, plutôt que garder son calme. Les représailles n'en sont que plus sévère. Néanmoins, son calme lui permet de s'adapter à chaque circonstance, tout comme son attitude réfléchie et posée. Mais son personnel à peur d'elle. Mieux vaut éviter de la contredire. Elle serait tout à fait capable de tuer. En réalité, non, elle ne tuerait pas pour si peu. Elle ne tue que par nécessité... Et seulement des ennemis. Mais cela, personne n'a besoin de la savoir.
Petite, Loeva était joyeuse, affectueuse et douce. Désormais, elle est méfiante et n'accorde sa confiance et son amitié à personne. Une alliance ne lui apporterait rien, jusque quelques soucis en plus. Elle ne compte que sur elle-même.
Son cœur est devenu de pierre. Les seuls personnes capables de toucher son cœur, elle ne les voit plus. Elle n'existe plus pour eux. Ils sont tout simplement interdits de la voir, de lui parler. Plus jamais personne ne l’appellera désormais « grande sœur ». Et son père lui a délibérément tourné le dos, préférant sa femme meurtrière à sa fille. En réalité, il a surtout peur de se faire tuer par sa femme s'il portait assistance à sa fille...
Loeva a ses préférences. Elle n'aime pas faire preuve de sentiment. Comme le jour où elle a quittée sa demeure natale. Elle en est partie sans aucune larme, sans aucun cri, sans aucun remords. Enfin si. Un seul remord. Ne jamais revoir son grand-père, qui, elle l'avait appris une semaine après seulement, avait péri pour la protéger contre sa mère, qui n'avait pas hésiter à tuer son propre père, soit dit en passant. Sa vie n'était plus la même depuis. Comme une seconde vie. L'avant et l'après. L'avant, empli de sentiments blessant. L'après, empli de réflexion. Tout à y gagner, rien à y perdre. Du moins, le pense-t-elle...
Elle n'aime également pas les femmes. Trop soumises ou trop empotées à son goût. Seules quelques unes ont son estime. Mais elles sont peu nombreuses. Et sa mère, malgré tout ses qualités, Loeva ne l'aime pas. Elle pourrait, mais non. Elle la déteste. Certes, elle n'est pas soumise et mène sa maison et son mari avec une poigne de fer. Mais elle a tué les personnes les plus chères aux yeux de Loeva. Depuis, un bras de fer s'est engagé entre la mère et la fille. Rien n'est plus pareil depuis cette trahison.
Loeva n'aime qu'une seule chose et la chérit. Et par le biais de ceci, elle apprécie son apparence et son intelligence qui lui facilite la vie. Mais seule une chose compte dans sa vie : La vengeance.

~Histoire (minimum 3 lignes.):
La lune était pleine ce soir-là. Aucune lumière n'éclairait la demeure ancestrale des Omi-Str'al où je vivais avec ma fille, son mari et mes petits-enfants. Mais, les rayons de lune éclairèrent assez soudainement deux jambes chaussées de bottes d'homme enjambant une fenêtre du premier étage du manoir imposant. Une jeune femme se laissa tomber, retombant agilement sur ses pieds, tel un félin. Déjà, je sortais de derrière les fourrées, tirant un cheval derrière moi. Silencieusement, la femme prit la bride de mes mains et monta sur le cheval. Sur un dernier sourire, elle partit au galop, déchirant le silence de la nuit par le bruit des sabots claquant sur le sol. Ses paroles murmuraient parvinrent à mes oreilles : "Merci, grand-père. Je t'ai toujours aimé." Bientôt, seule sa silhouette était visible, s'enfonçant dans la nuit vers des horizons qui m'étaient inconnus, pour sa propre sécurité. Je soupirai et rentrai dans ma chambre sous les combes du manoir tout en songeant au mensonge que je devrai délivrer dés le lendemain à ma fille, Roxane, la mère de ma petite-fille. Le courage revint peu après alors que je repensais aux moments passés avec ma petite-fille qui méritait beaucoup plus de vivre que sa mère, ma fille...

Un cri déchira soudainement la nuit. Je sursautai de mon lit, m'habilla prestement, et descendit, cherchant la provenance de ce cri. D'autres cris m'aidèrent à me diriger vers la chambre de la maîtresse de maison. J'entrai sans cérémonie dans sa chambre, la voyant alors allongée sur son lit, blême et entourée de femme. Un regard sur son ventre rond et je compris que le moment tant attendu arrivait. Je m'approchais pour l'aviser de ma présence mais son regard me fit comprendre de ne pas approcher. Une sage-femme me dit plutôt d'aller chercher une vasque d'eau et des serviettes. Je n'étais pas un domestique, mais obéit malgré cela.
Le temps que je descendais aux cuisines faire ce qui m'avait été demandé, j'entendais les cris de ma fille. Roxane Aurian de'l Tapla-Ne, une femme forte qui avait refusé de prendre le nom de son mari, Caliban Omi-Str'al.
Plusieurs heures plus tard, des pleurs enfantins retentirent dans la maison. Je souris, pendant déjà au petit bambin dont je devrais certainement m'occuper. Mes petis-enfants.
Quand je pus enfin entrer dans la chambre, j'entendis la décision des parents sur le nom, ou plutôt, selon la coutume pour le premier et le dernier enfant, les deux noms de l'enfant.
« Elle s’appellera Loeva Kaïlina Omi-Str'al »

Les rayons du soleil entrèrent dans ma chambre. Je descendis alors dans la chambre de ma petite protégée où j'ouvris les rideaux malgré ses grommellements. Loeva me regardait, seuls ses yeux dépassant de ses couvertures, alors que je me tournais vers elle, lui présentant la vasque d'eau fumante. Je la prit dans mes bras malgré l'interdiction de sa mère, bougonnant que sa fille ne devait plus être protégée maintenant qu'elle avait dix ans, pour la sortir de son lit. Elle rit, comme chaque matin. La nourrice entra alors dans la chambre de la jeune fille et s'occupa de la laver et de l'habiller pour l'occasion : Loeva allait devenir une femme digne de son rang de Noble, d'après sa mère.
Je sortais de la chambre, me dirigeant vers celle d'Auriane, la jeune sœur cinq ans plus jeune, avant de m'occuper de la petite dernière, Rendte, qui n'avait que deux ans. Je savais que trois filles ne contentait pas le père, Caliban Omi-Str'al. Il voulait absolument un garçon et le prénom simple des deux petites filles le prouvait. Seul le dernier enfant aurait un prénom double comme Loeva maintenant. Et ce sera certainement un garçon.
Après m'être occuper des filles, je rejoignis Roxane dans le hall, afin d'attendre la petite Loeva. Première journée en tant que précepteur et entraîneur. Le même rôle que j'avais tenu dans maison de'l Tapla-Ne envers ma fille Roxane et son feu-frère. Et la maisonnée Omi-Str'al n'était pas au courant de ce qui allait se passer dorénavant...

Caliban Omi-Str'al était loin de se douter qu'il s'était marié avec une femme qui savait se défendre. Et aimait se battre. Et elle apprit ce savoir à Loeva. Loeva apprit donc, grâce aux talents de sa mère et aux miens, à maîtriser certaines armes. Comme une guerrière, elle sut manier le sabre à son avantage, tout comme l'arbalète. Mais elle avait choisi son arme : un éventail. Ce qui dépassa d'ailleurs les compétences de sa mère, qui elle préférait nettement les dagues. Mais elle s'adapta néanmoins, ravie que sa fille fasse passer son apparence au même point que sa défense.
J'essayais également de m'adapter à cette arme étrange, aussi inoffensive que meurtrière dans les mains de la jeune Omi-Str'al. Chaque jour elle s’entraînait à se battre, contre plus ou moins de personnes. Et même dans la rue, elle adorait se servir de son arme et de sa féminité pour voir la surprise dans les yeux de ses assaillants...

Mais son innocence enfantine ne disparaissait pas pour autant. Elle ne tuait pas contrairement à sa mère, même les criminels qu'elle attaquait pourtant dans les ruelles sombres. Grâce à elle, plusieurs criminels furent assommés et par le même temps, arrêtés. Mais aucun ne mourrait sous sa main.
Même les pires ennemis des Nobles, les Voleurs et la Confrérie, elle ne les tuait pas. Sauf si elle y était obligée.
Et elle ne se doutait vraiment pas que sa mère lui en voulait pour cela, d'avoir trop de sentiments. Surtout envers leurs pires ennemis.

A 19 ans, Loeva disparaissait toutes les nuits. Je le savais, car je l'entendais se laisser glisser le long de sa fenêtre et j'apercevais généralement sa silhouette s'enfoncer dans les profondeurs de la nuit. Et un jour, seulement, je sus où elle allait. Elle n'allait pas se battre, comme l'aurait espérée sa mère. Non. Elle allait rejoindre un jeune noble dans une auberge que j'avais l'habitude de fréquenter. Mais ce soir là, alors que je buvais pour oublier la mort de ma femme et mon fils, comme souvent, je la vis arriver, riant avec cet homme. Que je ne connaissait absolument pas. Elle ne me vit pas mais le lendemain, je lui en informais. Mais je gardai le secret en échange de ses aveux complets. Oui, elle voyait bien et homme depuis un moment. Elle l'aimait. Il était Noble et s'appelait Trinité van Ité. A son nom, je sursautai. Je connaissais cet homme comme étant celui que Loeva détestait étant petite. Faut dire que nos deux familles ne s'aimaient pas. Oui, c'était lui et oui, maintenant elle l'adorait. Mais ce n'était pas son promis alors normalement, il n'était pas sensé se voir. C'est pour cela qu'elle sortait la nuit, dans le plus grand des secret.
Depuis cette nuit là, je devenais son gardien de secret. Personne d'autre que moi ne savait. Seulement, une nuit, elle revint en pleurant, immédiatement dans ma chambre sous les combes.
Son maquillage coulait le long de son visage et elle se jeta dans mes bras, balbutiant des paroles incompréhensibles. Mais je finis par comprendre.
Elle avait pris du poids dernièrement, et elle venait de comprendre qu'en réalité, elle était enceinte. De Trinité. Et effectivement, son ventre s'arrondissait.
Je ne dis rien à Roxane et Loeva non plus. Elle cachait sa grossesse inattendue en serrant ses corsets et mettant des robes amples. Seulement, la date fatidique de l'accouchement arriva, peu après son vingtième anniversaire. Dans le plus grand secret, elle accoucha. Dans sa chambre. Ses cris étaient étouffés par un coussin qu'elle tenait contre elle, alors que je l'aidais à mettre au monde son enfant avec le père de ce dernier, présent cette nuit là, pour soutenir son amante.
Une fille naquit cette nuit-là. Les jeunes parents l'appelèrent Kaïlina van Ité. Pas de deuxième prénom, brisant ainsi la coutume.
Pendant un an, la fille fut cachée aux yeux de tous. Elle vivait avec moi, sous les combes, où personne ne se rendait, et la nuit, Trinité et Loeva se relayait pour la garder.
Seulement, la supercherie ne dura pas. Roxane de'l Tapla-Ne n'était pas dupe. Elle voyait souvent sa fille s'absenter. Elle voyait sa fille avec des yeux fatigués. Et tous ces symptômes ne tardèrent pas à éveiller sa curiosité. Elle se décida à en avoir le cœur net. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir Loeva et Trinité assit côte à côté avec Kaïlina dans les bras. Elle vit rouge et sortit sa dague.
Le combat fut violent et sanglant. Loeva se battait contre sa mère alors que je rentrais dans ma chambre. Je fus saisis d'effroi devant la scène qui s'imposait à moi. Trinité était en train de suffoquer, une dague plantée dans le ventre et Kaïlina nageait dans le sang de son père en hurlant. Je pris la petite dans mes bras et essaya de m'enfuir. Je réussis grâce aux aptitudes de combat de Loeva et à sa peine, sa fureur, qui contenait sa mère. Je courais comme je pouvais à travers l'imposant manoir et sortit dehors. Je réussis à atteindre l'auberge où je donnais l'enfant à l'aubergiste. L'aubergiste et sa femme prirent l'enfant pour le protéger. Quand je revins dans ma chambre, Loeva était en pleure sur le corps de Trinité, qui lui, avait les yeux grands ouverts, fixés sur le visage de son amante. Roxane n'était pas là, certainement vaincu par la rage et la jeunesse de sa fille. Trinité fut enterré dignement le jour d'après, par les soins de sa famille. Loeva se rétablit de ses blessures en moins d'une semaine et partit voir sa fille à l'auberge. La seule chose qu'elle vit fut le chaos. L'aubergiste et sa femme avait la gorge coupée et le corps de Kaïlina reposait entre les bras de la femme qui avait tenté de la protéger au péril de sa vie.
Loeva prit la dague restée sur le sol et s'entailla les poignets. De larges entailles sanguinolentes pour ne pas s'en sortir. Elle s'évanouit.


Je me levais de mon lit en frissonnant à l'idée de devoir annoncer la disparition de Loeva à Roxane. Le visage de Loeva me revint en tête. Son visage froid m'avait attristé. Depuis que je l'avais sauvée d'une mort certaine, son visage était devenu froid, vide, sans émotion. Et cela m'avait blessé. Cela m'avait fait comprendre qu'elle vivait dans des souffrances intenses. Et qu'il aurait mieux fallu que je la laisse mourir, pour lui éviter cette torture. Mais c'était le sang de mon sang, je n'aurais jamais pu la laisser mourir. Je l'aimais trop pour cela.
Mais maintenant, je ne la reverrais plus. Roxane allait me tuer, je le savais, et Loeva avait fui cette vie là pour s'en construire une nouvelle... Autre part.

Une heure après, Kaïlin de'l Tapla-Ne tomba raide mort au pied de sa propre fille, Roxane, une dague planté dans la gorge, sous le rire machiavélique de cette dernière. Elle trouverait sa fille et la ramènerait à la raison ou la tuerai...


Derrière l'Ecran.

~Prénom (facultatif): Manon
~Âge (facultatif): 15 ans, presque 16.
~Où habites-tu? (facultatif): En France !Smile
~PUF: Flam's
~Comment vous connaissez le forum?: Pub sur La Guerre des Clans.
~Comment le trouvez vous?: J'adore tout simplement !
~Combien de fois vous connectez vous par semaine?: Ça dépend. Entre 4 à 7 fois par semaine.
~Double compte?: Aucun.

~Les codes: Valid' By Time

avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Caël le Lun 30 Jan - 19:53

Bienvenue ^^
avatar
Caël
Noble


Doubles-Comptes : nada~*
PUF : Nada~*
Messages : 9
Date d'inscription : 14/01/2012
Age : 19
Localisation : En train de batifoler dans la foret *w*

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par John Maäk le Mar 31 Jan - 11:33

Bienvenue Flam's !
Tout est bon; tu es validé ! Je te mets ta couleur ^^

Je me suis amusée à tout lire et c'est super ! J'adore. Mais dis-moi, tu ne serais pas Patte de Papillon sur La Guerre des Clans de Sushi/Tach'té ou je confonds avec quelqu'un d'autre ?
avatar
John Maäk
Fonda' Times
Combattant

Fonda' TimesCombattant

Doubles-Comptes : - Inel [Maäk], lieutenant-amiral, (30 ans)


PUF : Times
Messages : 58
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Kirua Kooro le Mar 31 Jan - 14:01

Yo !
J'aime bien ton histoire ^^

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Mer 1 Fév - 15:03

Merci !

Et oui, je suis bien Patte de Papillon, tu ne confonds pas ! Smile
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par John Maäk le Mer 1 Fév - 15:04

Ah super ! C'est Etoile de l'Illusion ^^

Il te faudrait juste un avatar et ce serait parfait ^^
avatar
John Maäk
Fonda' Times
Combattant

Fonda' TimesCombattant

Doubles-Comptes : - Inel [Maäk], lieutenant-amiral, (30 ans)


PUF : Times
Messages : 58
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Yuna Fuyuno le Mer 1 Fév - 15:11

Elle est là grâce à moi !!!!!! What a Face Wouhaha Love2

_________________

Voleuse un jour, Voleuse toujours !
avatar
Yuna Fuyuno
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : /
PUF : Susucre
Messages : 18
Date d'inscription : 10/01/2012
Localisation : Moi ou je suis ? Dans un endroit que tu ne connaîtra jamais, car je ne te le révélerait pas ^^

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par John Maäk le Mer 1 Fév - 15:17

Oui je sais j'ai vu la pub ^^
avatar
John Maäk
Fonda' Times
Combattant

Fonda' TimesCombattant

Doubles-Comptes : - Inel [Maäk], lieutenant-amiral, (30 ans)


PUF : Times
Messages : 58
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Mer 1 Fév - 15:43

Smile Vive les pub sur ce coup là !! Very Happy

C'est bon pour l'avatar !
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par John Maäk le Mer 1 Fév - 16:10

Okay !
Bon jeu à toi ^^
avatar
John Maäk
Fonda' Times
Combattant

Fonda' TimesCombattant

Doubles-Comptes : - Inel [Maäk], lieutenant-amiral, (30 ans)


PUF : Times
Messages : 58
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Kaya le Mer 1 Fév - 16:43

Welcome (:
Flam's ? Flammy ?
avatar
Kaya
Combattant


Doubles-Comptes : //
PUF : Pixy
Messages : 12
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Loeva K. Omi-Str'al / Noble / [Fini]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum