Tu veux à boire ma poulette ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Mer 15 Fév - 18:56

Cela faisait un moment que Kirua avançait sur sa monture. Il remuait dans son esprit les pensées profondes et question le tourmentant. La plus intrigante restait le secret de John. Sa ressemblance physique avec l'homme. Un homme qu'il connaissait bien. Ou qu'il fréquentait souvent en fait. Qui ? Il avait enfin trouvé la réponse. Enfin, plutôt avait trouvé une personne qui correspondait assez bien à John. Le frère potentiel. Celui qui dirigeait tout dans l'ombre. Avant c'était qu'une hypothèse que Inel son chef soit le frère mystérieux. Il n'avait pas pu lui demander directement, car le bras droit sanguinaire l'aurait tuée si Kirua avait touché un point sensible. Une chose qu'on ne voulait pas que ça se sache !

C'est pour cela que Kirua se dirigeait vers une taverne située dans la ville de Ytesh dans la contré du Nord. Il connaissait un ami qui pourrait l'informer sur des possibles informations en échange d'un peu d'argent ou de trafic illégale. Cet ami en question restait toujours dans l'auberge Four Seasons, car il adorait boire comme un trou de la bière vendue dans cette auberge. Il donnait l'impression d'être toujours bourré, mais si on l'interrogeait sur les ragots possibles, ou rencontrer un informateurs très utile. Avec un peu de chance, il aurait ce que Kirua cherche.

Ca faisait un moment que le jeune homme avançait. Il était passablement loin de la grotte de la confrérie, mais bon. Le soleil tapait fort et le vent soufflait sur le chemin granuleux entre les arbres d'une sombre forêt. Il reconnut la pancarte qui annonçait que Ytesh n'était plus très loin. Il tapota l'encolure du cheval qui avait piqué à la base et lui souffla à l'oreille : « Courage, on arrive ! ». Le cheval accéléra l'allure laissant courir la fumée derrière ses sabots.

Enfin, on l'apercevait. Le bout de la forêt et les hautes tours du château de Ytesh apparaissaient au loin. Kirua avait entendu parler des Nobles qui habitaient là. Il y avait eu un meurtre complet de la famille et seul la femme de la famille avait survécu. Kirua esquissa un sourire. Bien fait pour ses troupes de Vaurien qui ne connaisse rien à la dure vie des autres catégories sociales. Le cheval ralentit sur ordre de Kirua. Il arrivait à la porte qui donnait accès a Ytesh. Il descendit de son cheval après l'avoir attaché à un arbre. Il mit une cape de voyageurs et avança lentement. Les gardes le laissèrent entrés sans poser de questions. Le jeune homme se dirigea directement vers la place centrale qui grouillait de monde dû au marché. Il pivota dans une ruelle sombre et se faufila dans un cul de sac. Il escalada le mur grâce à un trou dans celui-ci permettant de s'appuyer dessus pour monter plus facilement. Il sauta et atterrit de l'autre côté. La poussière vola autour de ses chaussures lors de son atterrissage. Il se releva et continua. Il tourna à droite, puis à gauche et encore à droit. Heureusement qu'il connaissait le chemin, car sinon il serait perdu depuis longtemps. Enfin, il arriva devant une veille bâtisse. Elle était en bois et légèrement noir à certain endroit. La rue la bordant était vide. On ne venait jamais de ce côté depuis qu'une noble avait été retrouvé morte. De plus la rue était soie disant très mal fréquentée. Remplis d'ivrogne, de voleurs et d'homme pas net !

Kirua entra. Les hommes se rassemblaient autour d'une table en train de jouer aux cartes, d'autres buvaient aux comptoirs et d'autres partirent vers l'étage supérieur pour se coucher, car la nuit commençait à tomber. L'homme qui se tenait au bar aperçut Kirua. Il était en train de nettoyer un verre avec une serviette crasse et déclara d'une voix grave :

- Tiens, Kirua, ça fait longtemps qu'on ne t'avait pas vu ! Si tu cherches Kay, il n'est pas encore là. Viens donc boire un verre en attendant !


Kirua s'assit sur un siège et attrapa le verre remplis d'alcool mousseux que lui tendait le barman nommé Bob. Il la porta à ses lèvres lorsque les cris et les sifflements des autres ivrognes résonnèrent :

- Et c'est qui la poulette ?

Une femme venait de passer la porte...

(voilà ça te va ?)


Dernière édition par Kirua Kooro le Sam 25 Fév - 20:00, édité 1 fois

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par John Maäk le Jeu 16 Fév - 16:29

[Incruste. J'ai créé l'auberge et j'ai déplacé ^^]
avatar
John Maäk
Fonda' Times
Combattant

Fonda' TimesCombattant

Doubles-Comptes : - Inel [Maäk], lieutenant-amiral, (30 ans)


PUF : Times
Messages : 58
Date d'inscription : 22/01/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Ven 17 Fév - 18:32

Loeva s'impatientait. Elle ne demandait qu'une chose à son palefrenier et il n'était même pas capable d'être dans les temps ! Son pied droit faisait des aller-retour entre le sol et l'air, claquant impatiemment sur le sol, propre et nettoyé. Après un moment enfin, un jeune homme se présenta à elle, s'inclina, tremblant de peur :

-Voilà... Ma...Madame. Votre mon....monture est prête.

Loeva leva les yeux aux ciel et ne dit rien à cet empoté. Le pauvre homme approcha la belle jument de Loeva et celle-ci mit un pied dans l'étrier avant de grimper agilement sur le dos de l'animal, en amazone accomplie. Sa robe bustier rouge se releva quelque peu, laissant apercevoir ses bottes noires. D'un claquement de langue, sa jument partit au pas sur quelques mètres, puis au galop.
La cavalière et sa monture s'éloignèrent, le soleil déclinant à l'horizon.

Après seulement quelques minutes de galop, la monture ralentit. Elle savait d'elle même où elle allait. Vrille, la jument, connaissait le chemin pour l'avoir emprunter plus d'une fois. En effet, Loeva se rendait souvent en ville pour obtenir quelques informations. Personne ne l'empêcha d'entrer, la reconnaissant facilement.
Vrille avança dans les petites rues, vers l'auberge Four Seasons. La première fois que Loeva se rendait dans cette auberge. Elle aimait bien changer ses habitudes parfois...
Elle dirigea lentement sa jument, ne tenant qu'à peine la bride, comme toujours, pour ne pas blesser l'animal. Elle était beaucoup plus douce avec sa jument qu'avec les êtres humains...
Enfin, Loeva descendit de sa monture, élégamment, sous les yeux d'un vieux palefrenier, la bouche ouverte :

-Au lieu de baver, occupez-vous d'elle. Et personne d'autre ne s'approche d'elle d'accord ?

Le palefrenier n'osa répondre et hocha simplement la tête après avoir fermé la bouche. Loeva s'éloigna alors vers la porte, regardant autour d'elle. Elle poussa la porte en bois de cette auberge et immédiatement, des sifflements et des cris fusèrent.
La jeune Noble ne réagit pas. Elle en avait plus ou moins l'habitude.
Surtout dans des taudis tels que cette auberge où aucun de ses hommes ne voyaient de femmes.
Mais le "c'est qui la poulette" fit que ses yeux lancèrent des éclairs. Elle se tourna vers celui qui avait dit cela et s'avança vers lui, et d'un geste rapide, fut derrière lui, son éventail à la main, et un filet de sang coulant le long de la joue du rustre. Personne ne comprit ce qu'elle avait fait mais le sang semblait être une preuve suffisante.
Le silence retomba et, satisfaite, elle se dirigea vers une table, au fond, contre un mur, faisant signe au barman de lui apporter quelque chose.
Elle attendit qu'un homme assez éméché s'approche de sa table pour lui soutirer quelques informations...

[Ça me va très bien et merci Times ! Smile ]
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Sam 18 Fév - 10:34

La jeune noble qui venait de poser son pied dans l'auberge la plus mal fréquentée du pays, était de taille moyenne et fine et élancée. Elle avait un teint blanchâtre avec des cheveux rouges et des yeux pourpres qui lançait des éclairs en direction de la table ou l'homme avait sorti sa phrase de bassecour. Lui, par contre, était empâté sur sa chaise, un air d'ivrogne au fond des yeux. Des cheveux gras sur son crâne à moitié rasé et une barbe mal taillé sur son menton remplis de cicatrices déformant son visage de crapule. Ses yeux ambré tournait en jaune doré en reluquant la jolie noble qui se dirigeait vers lui.

La scène qui se passa ensuite fut rapide. La jeune dame sortit un éventail et frappa l'homme d'un geste violent. Qui aurait imaginé que cette jolie fille soit une autre brute ! Même si elle avait un statut de Noble, on ne s'imaginait pas un seul instant qu'elle aurait des réactions de bourrin. Un filet de sang venait de couler le long de la joue de Brutus. Kirua n'en revenait pas. Elle venait de frapper ou de foutre une gifle à Brutus ! Cet homme, on ne lui donnait jamais de baffe ou on ne le touchait pas. Un célèbre chef de tueur à gage qui avait à ses pieds des tas de tueurs plus expérimentés les uns que les autres. Et elle, elle débarquait et lui mettait son éventail dans sa tronche ! Elle avait un de ses culots ! Elle s'éloigna ensuite vers une table vide laissant derrière elle, un silence de plomb.

Elle s'assit gracieusement sur une chaise et ôta ses gants d'un geste aristocratique. Lançant un regard circulaire sur la salle qui la dévisageait de plus en plus. Mais le plus en colère fut Brutus. Une humiliation pour lui, se faire taire par une femme ! Il lança un regard de haine vers sa table. Il n'allait surement pas laisser passer ça, mais c'était le problème de la Noble à présent !

Kirua la jaugeait du regard. Elle savait se battre malgré sa tête d'ange. Comme on dit, il ne faut pas se fier aux apparences. Et puis pourquoi une dame comme elle venait dans l'auberge des Fours Seasons ? Elle était remplie de crétin, dont lui. Peut-être voulait-elle des informations comme Kirua sur un autre sujet ? Dans tous les cas, il devait trouver Kay avant elle car elle découvrirait dans pas longtemps l'existence du précieux informateurs et si elle travaillait de mèche avec les autorités, il était sûr que Kay laisserait sous-entendre certaine information concernant les voleurs, la confrérie et tout un tas d'autre chose. Ce n'est pas qu'il lui faisait pas confiance, mais plutôt qu'il savait que l'informateur ne résisterait pas aux charmes de la dame. Il se tourna vers la Bob, le barman. Il avait arrêté de nettoyer son verre avec son torchon et regardait avec une lueur de peur très faible au fond des yeux. Il se tourna vers Kirua :

- Elle va faire fuir tous mes clients si elle terrorise l'élite de l'auberge ! Moi je fais comment si la troupe de Brutus ne veut pas rester à cause d'elle ! Ce sont mes meilleurs clients ! Tu ne veux pas m'aider à la virer ?


Kirua regarda Bob. Il semblait vraiment demander de l'aide là. Il jeta un regard vers la jeune fille. Un voleur venait de s'approcher de sa table et essayait de lui subtiliser sa bourse. Le soldat souffla et attrapa son verre qu'il n'avait même pas encore touché. Il l'avala cul sec et le reposa violemment sur le bar. Il se retourna vers Bob :

- Tu as encore des somnifères ?


- Oui bien sûr


Bob sortit un sachet et le tendit à Kirua. Comme ça, au cas où, on pourrait la virer sans carnage. Mais pourquoi il avait accepté de faire le videur ! C'était sûr à quasi quatre-vingt-quatre pourcent qu'il allait devoir se battre et peut-être se faire tabasser par la demoiselle. Mais bon, il avait promis à Bob de faire quelque chose alors.

Il se leva de son siège et se dirigea vers la table de la dame. Il passa à côté du voleur lui récupérant des mains la bourse de la dame. Il regarda le voleur avec une mine amusée :

- C'est pas à toi ça !


Il lança la bourse vers la noble et s'assit en face d'elle. Le voleur s'enfuit aussitôt vexé d'avoir été pris sur la faute. Le silence commençait à se briser, car des murmures caressaient le vent. Kirua regarda de ses yeux perçant la dame et déclara :

- Alors que nous vaut la visite de la petite Noble parmi les crapules ?


(Merci Times, Cool que ça te plaise Flam's)

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Ven 24 Fév - 10:56

Loeva posa ses gants lentement avant de s'emparer de son verre. Pendant qu'elle buvait lentement, ses yeux regardaient lentement les personnes qui l'entouraient. Elle voyait bien ce que son geste avec engendré comme réaction. De la peur pour certains. De la colère pour d'autre. Mais un certain sentiment de respect aussi. Elle sourit en pensant qu'elle venait de passer du statut de jeune inoffensive à femme dangereuse. Elle aimait cela.
Non, elle adorait cela.

Elle reposa son verre et ses yeux rencontrèrent ceux de l'ivrogne qu'elle avait plus ou moins blessé. Elle ne baissa pas le regard. Ses yeux froids restèrent dans ceux, brûlants de colère, de cet homme. Il baissa les yeux plus vite qu'elle et un sourire de satisfaction apparut sur ses lèvres.
Mais déjà, un bruit de verre reposé violemment retentit dans l'auberge silencieuse. Son regard se dirigea négligemment vers l'homme au bar qui prenait quelque chose de la main du barman avant de s'avancer vers elle et lui redonner sa bourse, qu'elle venait de se faire subtiliser par un voleur. Elle récupéra sa bourse au vol, d'une main rapide, agile et la rangea discrètement même si elle se fichait éperdument de sa bourse en réalité.

L'homme s'assit en face d'elle alors que le voleur s'enfuyait et que des murmures recommencèrent à briser le silence pesant de l'auberge.
Elle le détailla quelques instants, soulevant un sourcils interrogateurs devant sa carrure peu imposante, puis posa sa tête entre ses mains, battant lentement des cils, laissant le silence entre eux quelques instants de plus. Les yeux perçants du jeune assis en face d'elle la fixaient mais cela ne la dérangeait pas plus que cela.
Elle ouvrit enfin la bouche, laissant échapper un soupir avant de répondre :

-Je n'ai pas besoin d'expliquer ma présence ici. Je suis ici, et c'est tout.

Elle le regarda intensément avant de reprendre :

-La crapule que tu es, comme tu le dis si bien, n'a pas besoin de connaître la raison de ma visite. Je ne cherche qu'une seule et unique personne. Et je suis sûr que ce n'est pas un blondinet comme toi.

Elle reprit en main son verre et le finit lentement avant de le reposer, ses yeux ne quittant pas une seule seconde l'homme d'en face d'elle. Elle sentait que tous les regards n'étaient plus fixés sur eux et les quelques murmures s'étaient transformés de nouveau en conversation bruyante. Elle sentait toujours le regard pesant du barman sur elle. Elle savait qu'il ne voulait pas d'elle ici. Pas après avoir blessé un de ses clients. Elle s'en fichait éperdument. Après tout, elle avait l'habitude de ces regards.

-Que me vaut l'honneur d'être assise en face de toi d'ailleurs ? Le barman te l'a demandé peut-être ?

Autant engager la conversation. Elle pouvait attendre comme cela, le dos contre le mur, les jambes croisées et les yeux dans les yeux avec le blondinet.
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Sam 25 Fév - 19:27

La femme détailla Kirua avec un regard interrogateur. Elle posa sa tâte entre ses mains, battit des cils et répondit après un long soupir :

-Je n'ai pas besoin d'expliquer ma présence ici. Je suis ici et c'est tout. La crapule que tu es, comme tu le dis si bien, n'a pas besoin de connaître la raison de ma visite. Je ne cherche qu'une seule et unique personne. Et je suis sûr que ce n'est pas un blondinet comme toi.


Pourquoi à chaque fois qu'on lui parlait, les personnes faisaient référence à ses cheveux. Le blondinet. Kirua chassa ça dans un coin de sa tête et se concentra sur le début de la phrase de la femme. « Je cherche qu'une seule et unique personne ...» Qui ? Tel était la question qui résonnait dans le crane de Kirua. Qui cherchait-elle ? Le soldat laissa apparaître un sourire mesquin. Si elle pensait qu'il se montrerait alors qu'elle venait de frapper une brute, elle se mettait le doigt dans l'oeil. Si c'était un informateur, elle ne le trouverait pas. D'un, car Kirua le trouverai avant elle et de deux, car les informateurs sont tous à peu près des trouillards dans ce coin de la ville.

Elle but une autre gorgée de son verre surement sans alcool. En général, les nobles ne buvait pas d'alcool. Kirua avait entendu dans les rues des marchés des bourgeois et des Nobles déclarait que la boisson était réservée aux faibles d'esprits et aux pauvres. Va savoir pourquoi ?

Les murmures dans la salle étaient toujours présente, mais il ne semblait pas se dirigeait sur la présence de la dame. Elle jeta un regard vers le barman. Elle se sentait observée ça se voyait. Elle regarda à nouveau Kirua.

-Que me vaut l'honneur d'être assise en face de toi d'ailleurs ? Le barman te l'a demandé peut-être ?

Kirua la regarda avec ses yeux bruns pétillant. Ou la vilaine curieuse ! Mais d'un autre côté, Kirua l'était aussi. On aurait beau dire que la curiosité est un mauvais défaut, il n'en pensait pas un mot. La curiosité permet d'apprendre plein de choses très intéressants sur son entourage et elle anime assez facilement les discutions comme celle-ci.

Le jeune homme lui répliqua avec un sourire en coin :

- Oui, il me l'a demandé


Autant dire la vérité. Il n'avait pas envie de mentir aujourd'hui, va savoir pourquoi. Il se redressa, posa ses coudes sur la table et fixa la noble :

- A ton avis pourquoi ? Tu viens de défoncer un membre d'un réseau de tueurs à gage et il va surement te le faire payer. En plus, tu es en train de faire fuir la clientèle de l'auberge !


Il ne criait pas, parlait plutôt d'une voix assez lasse. Elle devait savoir pertinemment qu'on l'avait envoyé comme négociant et videur si elle ne se montrait pas coopérative. Ca l'agaçait un peu, il l'avouait. Il jeta un regard à Bob. Il l'encourageait de loin, cacher derrière son bar, bien protégés. Quel lâche. C'était son bar, pourquoi il ne s'en occupait pas lui-même. Ok, c'était son ami, mais était-ce une raison suffisante pour virer la petite noble de Four Seasons ?

Ok, ok. Il allait le faire. Et puis au cas où, il lui restait la méthode des somnifère. Il passa sa main discrètement dans sa poche et sentit le sachet. Pour l'instant, elle ne présentait aucun vrai danger donc autant discuter. Oui, c'était la meilleure chose à faire. Il se réinstalla au fond de son siège et posa ses pieds sur un côté de la table. Il reprit :

- Tu es sûr que je te serais d'aucune utilité dans tes informations ? Je sais plus de trucs que tu ne t'imaginerais même pas ! Que dirais-tu d'un jeu ? Je suppose que la petite Noble s'est joué aux échec ? Si tu gagnes je te montre un informateurs qui saura sûrement ce que tu cherches.


Il fit une pause le temps qu'elle assimile ses paroles. Il était d'humeur joueuse, va savoir pourquoi ? Il reprit :

- Par contre, si je gagne, tu réponds à toutes mes questions ? Alors, chéri ça te branche ?


Il fit signe à Bob d'amener le jeu. Il ne se fit pas prier. Il posa le jeu avec de nouveau verre remplis d'alcool sur le bord de la table pendant que Kirua se redresser toujours en regardant la femme d'un regard de défi. Cette histoire allait le distraire le temps que Bob arrive et calmerait peut-être la petite noble un certain temps.

Bob repartit après avoir lancé un regard noir à la dame. Il essuyait à nouveau ses verres avec son torchon sale regardant la table ou allait commencer une partie très intéressante.

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Lun 27 Fév - 21:40

Loeva écouta tranquillement le blondinet assis en face d'elle. Elle eut la confirmation qu'il était surtout là pour la faire dégager, à la demande du barman. Elle n'en était pas sûre jusqu'à présent mais cette fois, elle en avait la certitude. Elle savait bien qu'elle s'était attiré des ennuis mais elle savait les gérer. Et elle attendait de pied ferme cet homme, tueur à gage ou pas. Elle avait de quoi s'occuper de lui...
Autant par elle-même que par les tueurs à gages qu'elle avait à ses ordres. Héhé.
Le jeune homme lui parlait d'une voix lasse, comme s'il n'avait aucune intention de jouer au videur de bar. Et puis, finalement, il se réinstalla et posa ses pieds sur le côté de la table. Elle regarda les bottes du jeune homme de haut en bas, mais ne dit rien. Elle n'allait pas jouer à la délicate. Cela ne servait à rien de toute évidence. Surtout dans ce bar. Et ce n'est pas comme si elle n'avait pas l'habitude depuis quelques temps...
Et puis, il lui proposa un jeu. Qu'elle appréciait. Plus qu'il ne pensait.

Le temps qu'il fasse une pause dans son discours, elle savait déjà ce qu'elle allait répondre. Et son deal lui plaisait particulièrement.

-D'accord. Je ne suis pas sûr que finalement, si je gagne, tu apprécies de répondre à mes questions. Et je pense que tes petits amis ici présents ne te laisseront pas faire. Mais allons-y. Jouons. Pour le plaisir de te voir perdre...

Elle fit une pause, souriant niaisement et reprit :

-Et je ne suis pas ta chérie. Alors ferme-la avant que je ne t'égorge.

Les deux verres d'alcool sur le côté, le jeu en face d'elle, elle avança sa première pièce. Honneur au dame, aux blancs. Bien sûr.
Elle savait qu'elle gagnerait. Elle y jouait depuis sa plus tendre enfance, remportant des duels grâce à quelques tours typiques de débutants dont elle seule avait le secret. Même si parfois, son charme intervenait dans ses tours de passe-passe...
Elle regarda du coin de l'oeil le barman qui lui aussi, les regardait. Tout en essuyant pour la millième fois le même verre, avec le même torchon, toujours aussi sale.

Le jeu commença.



avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Mar 28 Fév - 13:03

La fille répondit immédiatement. Elle semblait être assez satisfaite qu'il propose un tel jeu.

- D'accord. Je ne suis pas sûr que finalement, si je gagne, tu apprécies de répondre à mes questions. Et je pense que tes petits amis ici présents ne te laisseront pas faire. Mais allons-y. Jouons. Pour le plaisir de te voir perdre...


Kirua laissa apparaître un sourire moqueur. Elle semblait sûre d'elle. Trop confiante, c'est sûrement ce qui la perdrait. Un défi digne d'une petite noble. Elle fit une pause. Un sourire niais sur son visage et reprit :

- Et je ne suis pas ta chérie. Alors, ferme-la avant que je ne t'égorge.


Kirua se retient de rire face à la menace de la jeune fille. Si elle savait que fréquentait Inel, le Lieutenant Amiral était pire qu'une menace de la petite Noble. Se faire torturer par le bras droit de la confrérie. Du coup, on apprend à supporter la douleur et à se défendre. En guerre continuelle contre les voleurs, il est impératif de savoir se battre. Kirua possédait de très bon réflexe donc même si elle possédait une arme,c'était très facile pour lui de la désarmer. Et puis, il possédait lui aussi une arme blanche dans son étui, caché dans son fourreau à l'arrière de son pantalon. Alors, si elle s'imaginait que le fait qu'elle lui déclare qu'elle allait l'égorger s'il l'appelait encore Chéri, lui faisait peur. Et bas désolé, c'est raté.

Kirua retira ses pieds de la table. Il jouait au mal élever, le méchant. Il se redressa et regarda la jeune dame avancée sa première pièce. Elle avait choisi de jouer avec les blancs et vu que la règle annonçait au départ que le joueur possédant ses pièces jouaient en premier et bas, il la laissa commencer.

Il se pencha sur le jeu. Quelle stratégie il allait utiliser. Evidemment qu'il en connaissait. Il avait appris à jouer aux échec avec son ami Philip. Pendant son année d'apprentissage au tir à l'arc et à la chasse, il restait du temps pour apprendre d'autres compétences. Philip lui avait appris à reconnaître des plantes et connaître leurs propriété médicinale. Il lui avait appris à utiliser un arc et des flèches ainsi qu'un poignard pour tuer la proie une fois qu'elle était immobilisée par la flèche. Et enfin, les jours de repos, il jouait aux cartes ou aux échec.

Il aimait bien ce jeu bien qu'il perdait toujours contre Philip. Néanmoins, à force de jouer on apprend des techniques qui marchent. Les pièces que Kirua préférait rester les tours et les cavaliers. Le proie principale à abattre : la reine. Après, il s'occuperait du Roi. Sa technique consistait à isoler la reine avec ses tours et la faire tomber. C'est pour ça qu'il commença à jouer, en bougeant son cavalier de droite.

La porte de l'Auberge s'ouvrit. Le sang de Kirua ne fit qu'un tour. Kay venait de rentrer dans Four Seasons. Il tourna la tête l'aperçut et déclara d'une voix enjoué :

- Hé Kirua, tu veux encore des informations ?


Kirua lui jeta un regard noir. Super maintenant, elle allait se rabattre sur son informateur personnel. A moins qu'elle n'est pas entendue...

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Mar 28 Fév - 18:11

Il retira ses pieds de la table, le temps qu'elle avançait sa première pièce. Puis il avança sa première pièce : un cavalier. Elle le regarda faire. Elle connaissait un peu cette technique. Pas réellement car elle ne l'utilisait jamais mais elle avait déjà vu quelqu'un l'utiliser. Elle chassa ce souvenir de ses pensée, et se concentra sur le jeu de nouveau.
Après quelques petites secondes seulement, la porte de l'auberge s'ouvrit.
Un homme enjoué entra dans l'auberge de Four Seasons en s'adressant au blondinet assis en face de Loeva :

- Hé Kirua, tu veux encore des informations ?

Ah tiens. Loeva releva la tête vers son adversaire de jeu. Ainsi, il s'appelait Kirua.
Elle n'avait jamais entendu parler de lui mais cela ne serait tarder maintenant.
Elle vit qu'il jeta un regard noir au nouveau venu. Oui, elle avait entendu qu'il était là pour des informations. Mais elle l'était aussi là pour cela.

Elle regarda enfin l'homme entrant dans l'auberge qui s'approchait d'eux. Par contre, de lui, elle en avait entendu parler. Un informateur facile à saouler parait-il. Et à charmer ?!

Elle se tourna complètement vers lui, battant des cils comme une jeune effarouchée.
L'homme eut un léger sourire. Finalement, oui, il allait être facile à charmer celui-ci...

Il s'approcha d'elle et elle lui tendit une main, comme toutes dames élégantes auraient fait :

-A qui ai-je l'honneur ?
-Kay, pour vous servir ma Dame.

Elle le laissa s'installer, tout en adressant un clin d'oeil à Kirua.
C'était comme si elle avait gagné la partie d'échec...
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Mar 28 Fév - 20:35

La jeune Noble releva la tête à l'entrée de Kay. Elle regarda Kirua d'un air de dire : « Je sais comme tu t'appelles maintenant ! ». Il évita son regard. Son ami, Kay était d'une telle délicatesse. Il disait tout même si ça revenait à révéler des informations importantes à l'ennemie.

Il s'approcha d'eux. Ne quittant pas la dame des yeux. Super, en plus, il allait se laisser séduire par elle. Pas question, il ne pouvait pas laisser son ami se laisser embobiner par cette dame au sang pur. Il fallait qu'il reprenne le contrôle de la situation.

Elle battit des cils attirant Kay vers elle comme un papillon autour d'une fleur. Kirua regardait la scène avec écoeurement. Comment Kay avait-il pu tomber si bas ! Franchement, se laisser avoir comme ça ! Elle continua d'exercer son charme sur l'informateur qui laissa apparaître un sourire sur ses lèvres. Comme toute noble qui se respecte, elle tendit la main vers Kay d'un geste gracieux. Un comportement très aristocratique. Kay lui baisa la main pendant qu'elle demandait d'une voix mielleuse :

- A qui est-je l'honneur ?


- Kay, pour vous servir ma Dame.


Pff répugnant. Cette vue donnait la nausée à Kirua. Il souffla et aperçut le sourire satisfait sur le visage de la demoiselle. Elle jeta un regard à Kirua et lui fit un clin d'oeil. Elle croyait que c'était fini. La partie d'échec ne servait plus à rien de toute façon. Elle avait plus ou moins récupéré son informateur.

Kay s'était installé à côté d'eux, le sourire aux lèvres. Kirua aurais pu mettre sa main à couper, que son ami la trouvait charmante. Il ne la quittait pas du regard. Du coup, Kirua devait intervenir !

Kay finit par quitter la belle noble des yeux pour regarder la table. Il aperçut les deux verres et les bu à la suite. Il déclara comme excuse :

- Désolé j'avais soif, cette marche m'avait assoiffé.

Il scruta la table avec intérêt. Il aperçut le jeu d'échec et déclara :

- Oh, vous jouiez ? Je peux vous aider à le battre Milady ?!


Il avait lui-même regarder la Noble avec passion. Pire que leur salue. Kirua n'en pouvait plus. Bientôt, il aurait besoin d'air ! Ca devenait étouffant ici. Et il devait parler à Kay. C'était urgent !

Il se leva et déclara calmement, en tout cas, le plus calme qu'il pouvait.

- Kay, je peux te parler ?!


- Voyons, Kirua, c'est très malpoli de laisser une aussi charmante et très belle demoiselle seule !


Kirua lui jeta un regard noir. Kay frissonna en voyant les yeux bruns de Kirua tourné vers le marron foncé, noir. Il frissonna et se rattrapa vite :

- Mais on peut faire une exception, je reviens ma très chère Milady !


Kirua se leva et Kay le suivie sans broncher. Ils s'éloignèrent à l'opposer de la table ou se trouvait la Noble. Kirua croisa le regard de Kay. Il avait des prunelles vertes qui montraient qu'il était à la fois mécontent de devoir quitter sa nouvelle trouvaille, mais aussi qu'il ne voulait pas vexé Kirua. Du coup, Kay parla le premier :

- Ecoute, même si tu l'as vu le premier, elle est à moi, maintenant ! Je te la laisserai pas !


Hein ? Il racontait quoi là. Kirua le regarda incompris. Kay était en train de s'imaginer que lui, avec elle. Ha pas question ! Il ne voulait pas finir avec une noble qui foutait des gifles à tout bout de champ et qui ose draguer son pote. Il répliqua donc :

- J'en veux pas, Kay !


- Ha bon, c'est super alors, moi qui croyait qu'on n'allait plus pouvoir être pote, toi et moi !


Il lui tapota dans le dos heureux. Kay reprit son sérieux en demandant curieux :

- Mais alors, pourquoi tu veux me parler ?


Kirua inspira un bon coup et déclara :

- J'ai fait un pari avec elle et je dois gagner cette partie d'échec. Donc tant que je n'ai pas gagné, tu te la fermes. Pas une seule information, compris ?! Et si tu peux lui en soutirer ce n'est pas plus mal d'ailleurs ! Et autre chose, faudra que tu me parles d'Inel !


- Compris bouche cousue.


Il fit un signe sur ses lèvres et montra qu'il ne dirait rien. Puis il redemandant :

- Inel, Le lieutenant Amiral ? Tu as eu des problèmes ?


- Je te raconterais plus tard.


Les deux compères se rassirent à la table et Kirua regarda le plateau de jeu. Plus concentré que jamais, il déclara :

- A toi de jouer !


Et Kay répondit :

- Fait gaffe à son cavalier Milady !

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Ven 2 Mar - 19:36

Kay but les deux verres d'alcool posés sur la table, d'un trait. Elle ne dit rien mais son excuse sonnait bien faux. Comme pour chaque ivrogne qu'elle avait côtoyé auparavant. Elle le regarda, semblant croire ses excuses, mais seulement de façade.
Puis il remarqua enfin que Kirua et elle jouaient :

-Oh, vous jouiez ? Je peux vous aider à le battre Milady ?!
-Merci bien Kay mais, je n'ai pas vraiment besoin d'aide je pense.

Soudain, Kirua se leva, d'apparence calme et emmena Kay plus loin sous l'oeil de Loeva.
Elle parut étonnée, mais en réalité, elle s'en doutait. Son charme faisait bien trop d'effet sur Kay et ne plaisait pas vraiment à Kirua. Quand Kay partit, en la regardant, elle fit semblant d'être déçue, mais finalement, cela lui faisait un peu de temps pour réfléchir. Un peu de temps seule.
Elle attendit patiemment, faisant signe au barman d'apporter d'autres boissons et cherchant à comprendre ce que se disaient les deux hommes. Elle ne comprit pas vraiment leur parole mais saisie l'expression de leur deux visages. Ainsi, Kirua paraissait quelque peu, étonné mais aussi un peu en colère, et Kay semblait finalement soulagé puis semblait réfléchir. Le barman vint vers elle, un verre pour elle mais également pour Kirua et Kay. Il semblait bien connaître les deux hommes. Bien. Elle savait maintenant qu'ils étaient des habitués, même si elle s'en doutait. Elle aimait bien avoir confirmation de ses hypothèses. Toujours. Voir de ses propres yeux. Son grand-père lui avait appris ceci depuis son plus jeune âge et elle avait toujours suivi ses conseils.

Les deux hommes revinrent et se rassirent, alors qu'elle buvait lentement un verre. D'alcool, contrairement à la majorité des Nobles. Faire le contraire, elle adorait ça, mais n'était jamais ivre.
Elle reposa son verre alors que son opposant lui disait de jouer. Kay attira son attention sur le cavalier noir. Elle savait qu'elle devait se méfier de toutes les pièces mais déjà, là, elle avait encore eu la confirmation qu'il fallait qu'elle change de technique en cours de jeu. Elle remercia Kay d'un regard admiratif, histoire de le faire rougir. Et de l'avoir un peu plus dans sa poche aussi tant qu'à faire...

Elle continua son idée première en avançant une pièce, une fois de plus, mais déjà, elle savait comment éviter de se faire piéger par le cavalier de son adversaire. Elle connaissait bien ce jeu et pouvait aisément se permettre de changer de tactique en cours de jeu pour dérouter son adversaire. Mais Kirua semblait être un adversaire redoutable. Et elle ne savait jamais d'avance comment elle allait prendre la pièce maîtresse de son adversaire, le chemin de la victoire se dessinant dans son esprit au fur et à mesure de la partie.
Enfin quelqu'un à sa hauteur...

Elle s'adressa à Kay en même temps :

-Alors Kay, vous n'avez pas d'autre chose à faire que de nous regarder disputer une partie d'échec ? Un homme comme vous ?

Autant flatter son ego. Elle aurait toutes les informations qu'elle voulait même si elle perdait, de toute évidence.
Elle n'était pas prête à perdre. Elle n'avait jamais perdu une partie en six ans. Et ce n'était pas ce soir qu'elle allait perdre.

La nuit allait être longue.
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Sam 3 Mar - 15:46

Kirua avait envie de tuer Kay. Franchement, de quoi il se mêlait ! Il ne peut pas le laisser jouer tranquillement au lieu d'aider la Noble alors qu'elle lui avait dit qu'elle n'en voulait pas. Il serra les dents pour ne laisser apparaître la rage sur son visage. C'est vrai quoi, ça l'énervait complètement.

Des nouveaux verres d'alcool venait d'être posé dur la table pendant qu'il avait parlé à Kay. Bob avait encore posé deux bières et un cocktail plus lège pour la dame. Kirua haussa un sourcils lorsqu'il reconnut le cocktail. C'était du cidre fort. Alors,comme ça, la demoiselle buvait aussi de l'alcool. Ca ne l'étonna pas trop, mais un peu quand même. Après tout, elle était là, dans un bar de crapule réputés, avait défoncé un chef de tueur à gage, jouait aux échec contre lui et séduisait Kay pour pouvoir lui soutirer des informations. Alors que contrairement, aux autres nobles qui ne mettraient jamais le pied dans un bar crade et remplis de voleurs et autres, qui ne boiraient jamais d'alcool et bien, elle faisait tout le contraire.

Elle sirota son cidre doux en regardant le plateau de jeu. Elle posa son verre et bougea un autre pion. Kirua la regarda faire. Elle avait un plan ça se voyait, ça se sentait. Elle releva la tête et regarda Kay qui ne l'avait pas quitté des yeux. Elle prit une voix flatteuse et demanda :

-Alors Kay, vous n'avez pas d'autre chose à faire que de nous regarder disputer une partie d'échec ? Un homme comme vous ?


Ha, elle voulait le faire dégager. Kirua ne disait pas non. Il aimait Kay comme pote sauf quand celui-ci était assez envahissant. Comme en ce moment par exemple. Kay semblait très flatté du compliment de la jeune Noble. Il se redressa sur sa chaise tel un verre de terre en se dandinant, avant de répliquer :

- En ce moment, je n'ai pas grand-chose à faire. Je rentre d'un voyage de la ville de Bérim dans la comptée de l'Ouest.


Kirua ne leva pas les yeux en entendant le nom de sa ville natale. Il restait concentré sur le jeu. Kay continua :

- D'ailleurs Kirua, j'ai parlé à Amy, elle te passe le bonjour !


Kirua esquissa un sourire. Sa jeune soeur lui passait toujours le bonjour lorsqu'elle rencontrait Kay surtout depuis qu'elle avait compris qu'il était un ami de Kirua. Il releva la tête croisant le regard de la noble. Il s'en fichait de savoir qu'elle allait apprendre l'existence d'une fille nommée Amy. Elle ne comprendrait peut-être pas qu'elle est sa soeur. Enfin, il l'espérait. Il prit son verre de bière et en avala une gorgée. Le liquide coula dans sa gorge alors que la mousse se perlait au coin de ses lèvres. Il la retira d'un revers de main et se permit de demander à Kay :

- Elle va bien ?


- Oui, elle vend des produits au marché maintenant. Tu sais, du lait de chèvres, du fromage et elle travaille d'arrachepied dans les champs. Elle m'a dit que tu lui manquais aussi.


Kirua regarda le plafond pendant que ses pensées se baladaient dans son esprit. Sa soeur avait l'air heureuse, elle ne se plaignait jamais de toute façon. Elle adorait aider et travailler. La vie pour elle était un cadeau. Pourtant, après ses longues année d'absence, elle pensait encore à lui. Qui avait dû la laisser à Bérim avec les bourgeois. Il ressemblait à un monstre, non ? Il devrait avoir honte, avoir abandonné sa soeur à Bérim et s'être enfuis ici seul. On a beau se dire, c'est pour son bien, c'est très vague comme excuse.

Il rebaissa son regard vers la Noble. Il était sûr que la conversation lui plaisait. Elle apprenait des tas de trucs sur son adversaire. Le seule hic, c'était qu'elle vienne de Bérim et qu'elle s'en prenne à Amy. C'était une hypothèse à ne pas mettre dans un coin. Kay continua son petit discours :

- Enfin bref et vous Madame Omi-Str'al, pourquoi venir ici ? Vous voulez des informations aussi, Loeva ?


On avait beau croire que Kay était un alcoolo bête et dragueur et bas, il détenait tellement d'information qu'il était très intelligent. De plus, grâce à sa discrétion naturelle, Kirua avait appris une chose très importante. En face d'elle se tenait une jeune noble du nom de Loeva Omi-Str'al. Kirua laissa apparaître un sourire victorieux sur son visage. C'est fou tout ce qu'on apprend lors d'une partie d'échec. Il leva son bras attrapa son pion qui bloquait sa tour et l'avança. Et oui, Kirua ne jouait pas qu'avec ses cavaliers. Il adorait ses tours qu'il allait pour voir sortir lors de son prochain tours...

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Mar 20 Mar - 13:18

Loeva écouta tranquillement la conversation des deux hommes, sans intervenir pour le moment. Plus elle se taisait, mieux elle écoutait et plus elle glanait d'informations. Donc, vraiment pas la peine de parler.
La conversation prit soudain une tournure intéressante. Elle tourna autour d'une certaine Amy à Bérim.
Mais qui était-elle pour lui ? Importante, de cela elle en était sûre. Mais quoi ? Une mère ? Une sœur ? Une amante ? Encore une question de plus. Pour le moment, la réponse lui importait peu. Cette information pouvait toujours servir par la suite malgré tout. Intérieurement, un sourire quelque peu sadique apparu. Seulement intérieurement. Pour les deux hommes, elle paraissait toujours concentrée sur le jeu.
Finalement, ce n’était pas maintenant qu’elle allait se débarrasser de Kay. Même si cela était énervant qu'il soit là, cela lui permettait toujours d’avoir des informations…
Loeva réfléchissait toujours, songeant à la partie, songeant à tout ce que Kay venait de dire. Cherchant toujours à mieux connaître ce Kirua dont elle ne savait que le nom.
Et tout à coup, elle tourna la tête vers Kay, un peu brutalement.

- Enfin bref et vous Madame Omi-Str'al, pourquoi venir ici ? Vous voulez des informations aussi, Loeva ?

Elle foudroya quelque peu du regard le pauvre Kay, mais se ravisa. Après tout, elle n'était pas là pour se cacher. Mais elle n'aimait pas cela malgré tout. Elle se sentait plus à découvert quand on l'appelait par son nom. Enfin.
Elle soupira, faisant mine de réfléchir, tout en observant Kirua qui avait un sourire victorieux sur le visage.
Elle se tourna de nouveau vers Kay pour répondre, faisant mine de ne pas remarquer l'air de son adversaire de jeu.

-Voyez vous Kay, je viens ici pour récolter quelques ragots, bien sûr, et l'on m'avait averti que vous étiez un homme pleins de ressources. D'où votre réputation. Et je vois que vous êtes très perspicace aussi...

Réputation d'alcoolique bavard, oui...
Kay se ragaillardit rien qu'avec quelques mots. C'était bon de voir qu'il était si peu intelligent finalement. Ou bien l'alcool faisait vraiment effet rapidement. Et là, ce serait d'autant plus facile pour le faire parler...

Loeva reporta son attention sur le jeu qui venait de changer. Elle entrevoyait quelques possibilités différentes que pouvait tenter son adversaire et se risqua à avancer lentement un fou, sans réel danger vu qu'elle n'avançait jamais sans réfléchir. Juste pour savoir les techniques que pouvait employer son adversaire.
Et dans le même temps, elle déplaça sa jambe, sachant parfaitement qu'elle frôlerait celle de Kay. Et quoi de mieux que faire semblant de rougir pour paraître inoffensive et l’entraîner un peu plus dans ses filets ? Rien de mieux justement...
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Kirua Kooro le Mer 28 Mar - 14:38

Loeva comme con nom l'indiquai dévisagea d'un regard de haine pur Kay. Le pauvre, il ne le méritait pas ça. Après tout, grâce à sa bêtise légendaire, Kirua avait l'information qu'il cherchait. Le nom de sa drôle d'interlocutrice. Loeva Omi-Str'al. Cette phrase résonnait comme une chanson dans la tête du soldat. Que savait-il de ce nom ? Rien. Que c'était un nom de Noble comme il avait cerné depuis le début cette partie de la jeune femme.

Elle se ravisa de tuer Kay par un simple regard. Pourquoi ce changement d'attitude si soudain ? Le soldat au sourire victorieux se concentra sur le visage de son adversaire. Redevenu calme, en train de réfléchir. Au jeu sûrement. A moins qu'elle soit une excellente comédienne. Loeva soupira et tourna sa tête vers Kay pour lui répondre.

-Voyez vous Kay, je viens ici pour récolter quelques ragots, bien sûr et l'on m'avait averti que vous étiez un homme plein de ressources. D'où votre réputation. Et je vois que vous êtes très perspicace aussi...

Kay se réajusta sur sa chaise légèrement gêné, mais également très heureux du compliment de la belle. Ses joues avait rougi soit dû au charme de la noble ou à l'alcool qui commençait à faire effet sur l'ivrogne. Kirua penchait plus pour la seconde possibilité. Après tout, boire comme un trou avec Kay était une occupation qu'il faisait de temps en temps et l'ami savait très bien que l'alcoolo tenait bien mieux. Kay pouvait boire beaucoup plus, beaucoup plus rapidement. Au contraire, Kirua pouvait vite devenir Ivre. Le pauvre soldat avait du mal à tenir l'alcool. Bien que boire ne le gênait pas, il détestait les réveils du matin ou sa tête tournait comme une bille. Le fait de ne pas savoir ce qu'il avait fait la nuit de son ivresse et de se retrouver parfois avec des problèmes sur le dos. Bref, l'alcool à de bons côtés, mais aussi des mauvais. Mais bon, pour l'instant, la boisson ne lui montait pas à la tête et ses idées étaient encore très claires. De plus, il se devait de rester en parfaite forme pour interroger Kay sur son lieutenant Amiral.

Kirua stoppa ses pensées face à la scène de charme que recommençait à jouer la dame à Kay. Il donna un violent coup de pied dans la jambe de son ami pour le faire revenir à lui. Chose réussie à moitié. Il ne papillotait plus face aux yeux de la belle, mais grogner furieusement contre Kirua. Le soldat tourna son regard après que Loeva ait bouger son fou. La maligne, elle ne s'imaginait pas tout de même qu'il allait lui manger sa pièce alors qu'elle était protégée ? Il n'était pas si bête.

Il posa sa main autour de sa tour et la leva de sa case d'origine. Le pied de Omi-Str'al frôla celui de Kay qui recommença à se dandiner tel un dindon. Le soldat ignora concentré sur sa prochaine manoeuvre. Les échecs, ce n'est pas qu'un jeu, les échecs, c'est aussi un alibi pour faire parler. Le soldat demanda sans lever les yeux du jeu :

- Et quelles sortes de ragots cherchez-vous, Loeva ? Un sujet en particulier ? Sûrement vu que vous débarquez dans un bar de malfrats. Vos informations ne doivent pas concerner un domaine très légal pour que vous cherchiez un ivrogne comme informateur au lieu d'aller dans une bibliothèque réservée à l'élite du peuple. A moins que vous soyez vous aussi une criminelle plus ou moins recherchés. Avez-vous déjà tué, Loeva ? »


Kirua cherchait la petite bête. Il laissa entrapercevoir un sourire et un regard de défi. Et dans un bruit il plaça son fou mangeant par la même occasion un pion de la noble. L'offensive peut commencer.

(Désolé pour le méga-retard ><)

_________________

avatar
Kirua Kooro
Admine Susucre
Admine Susucre

Doubles-Comptes : Yuna Fuyuno
PUF : Susucre or Coco
Messages : 68
Date d'inscription : 14/01/2012
Localisation : On the forest, of course

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Loeva K. Omi-Str'al le Sam 5 Mai - 12:26

Loeva regarda les deux hommes assis autour de la table, de sa table.
Bien sûr, ils attendaient une réponse à la question du blondinet. Elle les dévisagea quelques secondes, les laissant patienter tout en réfléchissant. Oui elle était venue chercher des ragots en particulier mais surtout une personne. Mais cela, elle n'était pas prête à leur dire. Mais surtout, juste avant de répondre, un sourire froid et calculateur apparut sur son visage.

-Un sujet en particulier, oui. Tout comme vous.
Vous ne comptez pas me faire parler aussi facilement quand même ?


Elle le fixa deux secondes avant de détourner son attention vers le jeu d'échec. Elle avança une pièce de plus, commençant également la phase offensive qu'avait commencée son adversaire en plaçant son fou du côté adversaire du plateau. Bien.

Kay la regardait étrangement. Elle lui rendit son regard et adoucit quelque peu son sourire. Non, elle le fit disparaître. Plus rapide.

-Mais je peux néanmoins vous répondre. Oui je suis recherchée d'une certaine manière. Épatés ?

Elle regarda Kirua longuement avant de poser lentement ses yeux sur Kay qui voulait prendre la parole, après un énième verre. Mais à part ça, il ne cherchait qu'à se désaltérer...

-Milady, si vous avez des problèmes, je suis là hein ?!

Elle lui sourit, pensant que cette fois, il commençait à devenir ivre et à balbutier et que vraiment, elle lui plaisait. Elle n'hésita pas une seconde à lui mentir.

-Merci Kay. Promis, je ferais appel à vous.

Elle ricana intérieurement, laissant Kay, fier comme un coq, devant le regard exaspéré de Kirua. Elle aimait bien ce jeu finalement.

-Et vous Kirua ? Que faîtes-vous ici ? A part me faire la causette bien sûr...

[Désolé de l'absence ! Maintenant je viendrais plus j'espère et je pense ! Very Happy]
avatar
Loeva K. Omi-Str'al
Noble


Doubles-Comptes : //
PUF : Flam's
Messages : 26
Date d'inscription : 28/01/2012
Age : 21
Localisation : Peut-être ici, peut-être là-bas... Proche ou loin de toi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu veux à boire ma poulette ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum